Connexion
Comment déguster le vin ? 7 conseils pour mieux déguster
Comment déguster le vin

Tu veux t’initier à la dégustation de vin dans les meilleurs conditions ? Cet article est fait pour toi ! Tu trouveras ici des conseils précieux pour t’aider à apprendre comment déguster le vin en toute simplicité.
Avant de commencer la dégustation en elle-même, il y a une petite préparation à faire, que ce soit pour toi ou pour le vin que tu vas déguster.

Explications en vidéo

7 conseils à appliquer pour réussir sa dégustation de vin

1/ Prépare ton odorat

Tu vas avoir besoin de tous tes sens et notamment de ton précieux odorat pour déceler les arômes du vin. Être enrhumé compromet donc tes chances de mener à bien la dégustation (il vaut mieux la reporter à plus tard).
C’est important de ne pas avoir d’odeurs fortes dans ton environnement. On évite donc de porter du parfum sur soi et on choisit un lieu neutre en terme d’odeur.

2/ Prépare ton palais

Comme pour l’odorat, il faut préserver ton palais. Pas de café ou d’aliments forts en goût (fromage, ail, épices) juste avant la dégustation pour ne pas perturber ta perception du goût. 

3/ Choisis le bon moment

Il y a aussi un moment plus propice pour la dégustation : juste avant un repas (entre 10h et 12h ou avant le repas du soir). Pourquoi ? Parce que quand tu as faim, tes papilles sont en éveil ! Ta sensibilité organoleptique est plus élevée et tu perçois donc mieux les parfums et les arômes.

4/ Choisis le bon verre

Le verre tulipe est le type de verre traditionnellement utilisé pour la dégustation (aussi appelé verre INAO). Il offre de par sa forme resserrée vers le haut un bon développement et une bonne concentration des arômes pour les vins tranquilles (sans bulles).
Pour les vins effervescents le mieux est d’utiliser une flûte tulipe, resserrée vers le haut également.

5/ Quel type de tire-bouchon utiliser ?

Tous les types de tire-bouchons sont efficaces mais si on souhaite ouvrir un vieux vin au bouchon fragile, il vaut mieux utiliser un tire-bouchon bilame. Il n’endommage pas le bouchon, c’est donc moins risqué (je crois qu’on a tous connu ce moment difficile ou le bouchon s’émiette au lieu de sortir du goulot avec un tire-bouchon à vis). Avec le bilame, ça n’arrivera plus !

6/ Servir le vin pour la dégustation : la méthode 

Pour éviter de faire des gouttes au moment de servir, on peut utiliser un stop goutte (Drop stop). On remplit le verre à 1/3 maximum pour laisser le vin respirer et le faire tourner plus facilement dans le verre.

Astuce : tiens toujours ton verre par le pied pour ne pas réchauffer ton vin avec tes mains.

7/ La bonne température pour ton vin

Les vins ne se servent pas tous à la même température :

  • Vins effervescents : 6-10°C
  • Vins blancs liquoreux : 6-10°C
  • Vins blancs secs : 7-12°C
  • Vins rosés : 10-12°C
  • Vins rouges légers (Beaujolais, Valpolicella, Bourgogne…) : 13°C
  • Vins rouges puissants (Bordeaux, Côtes du Rhône, Barolo…) : 15-18°C

 

Maintenant que tu connais tous ces conseils, tu vas pouvoir les appliquer et t’initier à la dégustation dans les meilleures conditions, comme les pros ! Pour apprendre comment déguster un vin en 4 étapes simples, je t’ai préparé un guide illustré que tu peux télécharger gratuitement juste sous cet article. 

Le guide t’explique pas à pas chaque étape de la dégustation (l’examen visuel, l’examen olfactif, l’examen gustatif et enfin les conclusions de la dégustation), avec des exemples et des conseils pratiques. Tu apprendras aussi comment reconnaître les éventuels défauts d’un vin. 

En bonus, le guide contient aussi les notions de bases à connaître sur le vin (qu’est-ce qu’un cépage, le rôle du terroir…) ainsi que des astuces pour bien conserver des bouteilles de vin chez toi, même si tu n’as pas de cave à vin. En bref, tu auras toutes les infos nécessaires pour apprendre les bases du vin !

À très vite,

Anne-Laure