« Le Beaujolais nouveau est arrivé » ! Voilà la célèbre phrase qui annonce, chaque troisième jeudi de novembre, l’arrivée du Beaujolais nouveau. Mais d’où vient ce vin, quelle est son histoire, pourquoi fête-t-on sa sortie chaque année, avec quel plat le boire… ? On répond à toutes ces questions dans ce nouvel article pour que vous deveniez incollable sur le Beaujolais nouveau.

Explications en vidéo

C’est quoi le Beaujolais nouveau ?

C’est un vin primeur fabriqué dans le vignoble du Beaujolais. Mais c’est quoi un vin primeur ? Et bien c’est tout simplement un vin jeune destiné à être consommé dans les mois suivant la récolte des raisins. Il est donc fabriqué rapidement, afin d’être commercialisé et consommé dans la foulée.

Le Beaujolais nouveau est fabriqué à 100% avec du Gamay noir à jus blanc. Ce cépage est également le seul autorisé pour la fabrication des autres vins rouges du Beaujolais (les fameux Crus du Beaujolais, comme le Morgon, le Saint-Amour, le Moulin à Vent…).

🔍 Si vous souhaitez en savoir plus sur le vignoble du Beaujolais, rendez-vous sur notre article dédié aux vins de cette belle région

 ➡ Les arômes caractéristiques du Beaujolais nouveau sont :

  • les fruits rouges
  • le bonbon anglais
  • la banane

 ➡ Les caractéristiques principales du vin sont :

  • peu de tanins
  • des arômes expressifs

Le vin est en général léger, gouleyant, très fruité et facile à boire.

Pourquoi fête-t-on le Beaujolais nouveau ?

Passons maintenant à l’histoire de ce vin. Tout commence en 1951 quand un nouvel arrêté interdit aux vignerons de commercialiser leurs vins avant le 15 décembre de l’année de vendange. 

Suite à cet arrêté, les vignerons du Beaujolais s’indignent, car ils ont l’habitude de commercialiser leurs vins avant cette date. L’union viticole du Beaujolais demande alors l’autorisation de pouvoir vendre leurs vins en primeur avant le 15 décembre. Et ils ont eu raison de faire cette demande, puisque celle-ci a été acceptée le 13 novembre de l’année 1951, à condition de mentionner « nouveau » sur l’étiquette des bouteilles. C’est donc à ce moment là qu’est né officiellement le Beaujolais nouveau ! Il a été commercialisé pour la première fois le 15 novembre 1951.

De 1951 à 1967, la date de sortie du Beaujolais nouveau n’était pas fixée à un jour précis, elle variait donc en fonction des années.

De 1967 à 1985, la date de sortie a été fixée au 15 novembre.

Depuis 1985, la date de sortie officielle est fixée au troisième jeudi de novembre à minuit (donc dans la nuit du mercredi au jeudi).

Au fil du temps, la sortie du Beaujolais nouveau est devenue un véritable événement, célébré aussi bien en France que dans le reste du monde ! Et ce qui fait probablement le succès de ce vin primeur, c’est son image festive, conviviale et un peu « bonne franquette »… Sans oublier son prix abordable (du moins en France) et son côté facile à boire.

Quel plat accorder avec un Beaujolais nouveau ?

L’accord le plus connu pour le Beaujolais nouveau est sans doute la charcuterie lyonnaise (rosette, saucisson brioché, grattons, pâté-croûte…). Bien entendu, les fromages de la région lyonnaise ne sont pas en reste : Saint-Félicien, Saint-Marcellin, Tomme du Beaujolais… De quoi faire une belle soirée charcuterie, fromage & vin et oublier la grisaille de novembre ! 😇

Si vous voulez apprendre à bien accorder vos vins avec vos plats, rendez-vous sur notre article spécial accords mets & vins.

Combien de temps peut-on conserver un Beaujolais nouveau ?

Un vin primeur n’est pas un vin de garde, il est destiné à être bu dans les 3 à 6 mois après sa sortie. Dans l’idéal, servez-le légèrement rafraîchi, entre 14 et 15 degrés.

Pour savoir reconnaître un vin de garde et comprendre pourquoi tous les vins ne sont pas aptes à vieillir, rendez vous sur cet article dédié au sujet.

 ✅  Voilà, vous savez maintenant l’essentiel sur le Beaujolais nouveau. Ce n’est pas le seul vin primeur en France, mais c’est certainement le plus connu ! 

À très vite pour un prochain article,

Anne-Laure