Savez-vous comment reconnaître un bon vin ? Déjà, c’est quoi un bon vin ? C’est tout simplement un vin de bonne qualité (après, vos goûts personnels entrent en jeu et feront que vous aimerez ou non le vin, mais ça c’est une autre histoire). Et pour reconnaître un vin de bonne qualité, il y a des critères qui ne trompent pas. On vous explique tout dans cet article !

Explications en vidéo

Selon quels critères juge-t-on la qualité d’un vin ?

Il y a trois critères principaux pour reconnaître un bon vin :

  • son équilibre
  • sa complexité
  • sa longueur en bouche

Ensuite, il y a deux autres critères qui sont également à prendre en compte selon nous :

  • son potentiel de garde
  • son rapport qualité/prix

Critère 1 : l’équilibre du vin

Pour les vins rouges, l’équilibre se joue entre les tanins, l’acidité et le moelleux (sucre + alcool).

Pour les vins blancs, l’équilibre se joue entre l’acidité et le moelleux, puisque les tanins sont imperceptibles.

Pour en savoir plus sur l’équilibre du vin, rendez-vous sur notre article : Qu’est-ce qu’un vin équilibré ?

Critère 2 : la complexité du vin

Il s’agit ici de la complexité aromatique du vin. Pour faire simple, est-ce que le vin a seulement 2 ou 3 arômes fruités (cerise, framboise…) ou alors est-ce qu’il a des arômes variés et plus complexes comme par exemple des arômes floraux, épicés, boisés, végétaux… ?

Pour en savoir plus, rendez vous sur notre article : Comprendre et reconnaître les arômes du vin mais aussi Comment déguster un vin ?

Critère 3 : la longueur en bouche

Nous arrivons maintenant à notre troisième grand critère : la longueur en bouche. Alors c’est quoi la longueur en bouche ? Et bien c’est tout simplement la persistance aromatique du vin dans votre bouche, une fois que vous avez bu une gorgée.

Donc concrètement, la longueur en bouche correspond au temps pendant lequel vous sentez encore les arômes du vin dans votre bouche. Et ça se compte en caudalies, mais c’est facile puisqu’une caudalie vaut une seconde.

Donc si je sens encore les arômes du vin dans ma bouche pendant 5 secondes, ça correspond à 5 caudalies. Attention, on ne tient pas compte des sensations laissées par l’acidité, l’alcool ou les tanins, on ne s’occupe vraiment que des arômes.

Et vous l’aurez sûrement deviné : plus la longueur en bouche est longue, plus le vin est de qualité.

Critère 4 : le potentiel de garde du vin

Le potentiel de garde correspond au potentiel de vieillissement du vin en cave. Il faut savoir que tous les vins n’ont pas la capacité de vieillir et de se bonifier avec le temps. En effet, certains vins sont fait pour être consommés dans leur jeunesse (dans les 2-3 ans).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre article : Qu’est-ce qu’un vin de garde et comment savoir si un vin peut vieillir ?

Critère 5 : le rapport qualité/prix du vin

Et voici le dernier critère pour reconnaître un bon vin ! Il s’agit bien sûr du rapport qualité/prix. Trouvez-vous que le vin valait son prix, qu’il était trop cher ou au contraire qu’il était bon marché par rapport à sa qualité et au plaisir que vous avez eu à le déguster ?

Pour vous aider à analyser le vin selon les 5 critères que nous venons de voir, n’hésitez pas à vous aider d’une fiche de dégustation ! C’est un outil pratique qui vous guidera tout au long de votre dégustation et vous aidera  à évaluer le vin plus facilement. Vous pouvez télécharger gratuitement notre fiche de dégustation ici.

 

 ✅  Voilà, vous savez maintenant comment reconnaître un bon vin ! N’oubliez pas que le principal reste d’aimer le vin que vous buvez et de prendre du plaisir à le déguster !

À très vite pour un prochain article,

Anne-Laure